Les bijoux byzantins

Tout comme les Romains l’avaient fait avant eux, le peuple de l’empire byzantin portait des bijoux pour le visuel mais aussi pour indiquer le statut. Ils en donnaient également comme cadeaux diplomatiques. Entre le IVe et le XVe siècle, l’immense richesse de l’empire et son vaste réseau commercial permettent aux bijoutiers byzantins d’avoir un accès sans précédent à de grandes quantités d’or et à une multitude de pierres précieuses, notamment des perles et des grenats. En conséquence, l’ère byzantine est connue pour son abondance de bijoux somptueux.

Les bijoux byzantins étaient souvent ornés de cabochons polis et de diamants. Les pièces colorées étaient les plus populaires, les bagues, bracelets et colliers présentaient souvent des pierres aux couleurs alternées. Les vastes mines d’or de l’empire fournissaient les bijoutiers, et le métal était minutieusement travaillé en motifs détaillés, connus sous le nom d’opus interrasile, toujours dans l’intention de montrer les pierres aux couleurs vives. La religion joue un rôle important dans la création de bijoux: des pendentifs en forme de crucifix, des boucles d’oreilles et des anneaux gravés avec l’image du Christ, des anges et des saints sont censés fournir une protection spirituelle et exprimer la dévotion, ainsi que la richesse du porteur.

byzantin 2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s