Thélios fruit du regroupement de LVMH et Marcolin

La manufacture Thélios est le résultat de l’association de LVMH et de Marcolin. Elle a pour but d’accueillir l’ensemble des étapes de la production de lunettes du groupe.

La fabrication de lunettes est considérée aujourd’hui par le secteur du luxe comme un point stratégique et potentiellement très rentable.

« La lunette est un métier spécifique, nous avons donc décidé de ne pas y aller seul mais de trouver un partenaire, l’italien Marcolin, avec lequel nous avons créé une société commune Thélios détenue à 51% par LVMH « , explique Toni Belloni, le directeur général délégué de LVMH. « La lunette est une catégorie de produit stratégique, très visible, qui révèle une personnalité », poursuit Toni Belloni.

Kering, précurseur a crée en 2015, Kering Eyewear. Cartier a ensuite pris 30% de cette entité en 2017. C’est aujourd’hui au tour de LVMH de suivre la tendance avec pas moins de 16 marques confiées à des tiers jusqu’à présent. Thélios devrait permettre de mieux contrôler la fabrication mais aussi la distribution en la rendant beaucoup plus sélective. On peut également supposer que l’un des objectifs est de mieux coller au rythme des collections de prêt-à-porter.

Céline a été la première marque dont la production de lunettes a été reprise en interne par LMVH. Viendra ensuite Loewe en juin-juillet 2018 et Fred qui devrait être distribué vers la fin d’année 2018.

« Du design à la commercialisation, en passant par la fabrication, nous gérons le processus en entier, ici tout est sous notre contrôle », résume Acuité Giovanni Zoppas.

La manufacture Thélios bénéficie d’une grande modernité notamment au niveau des outils et machines qui permettront de réduire de 30 % le temps de production classique d’une paire de lunettes. Réduisant ainsi l’ensemble du processus, de la création à la livraison, de 20 à 16 semaines.

LVMH veut « construire un système d’excellence dans la lunetterie en tenant compte des dernières technologies comme les imprimantes 3D, le savoir-faire artisanal », fait savoir Toni Belloni, directeur général délégué de LVMH. » Nous serons présents dans ce secteur pour longtemps et nous irons à notre propre rythme. La qualité du produit est essentielle », ajoute Jean-Baptiste Voisin, directeur de la stratégie de LVMH.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s