Le diadème de Marie-Louise

Peu de bijoux historiques ont subi une métamorphose aussi spectaculaire que le diadème de Marie-Louise. Datant de 1810, la tiare était à l'origine parsemée de 79 émeraudes colombiennes d'un vert profond totalisant 700 carats. Le diadème porte le nom de l'impératrice Marie-Louise de France, qui a reçu ce dernier de son mari Napoléon Ier pour … Lire la suite Le diadème de Marie-Louise

La parure en malachite de la Reine Desideria

Contrairement à de nombreux trésors détenus par les familles royales d'Europe, la parure du 19ème siècle appartenant à la reine Desideria de Suède et de Norvège est faite de quelque chose de très commun, une pierre verte peu coûteuse appelée malachite. Malgré son faible statut de pierre précieuse, la malachite est devenue à la mode … Lire la suite La parure en malachite de la Reine Desideria

Les bijoux byzantins

Tout comme les Romains l’avaient fait avant eux, le peuple de l'empire byzantin portait des bijoux pour le visuel mais aussi pour indiquer le statut. Ils en donnaient également comme cadeaux diplomatiques. Entre le IVe et le XVe siècle, l'immense richesse de l'empire et son vaste réseau commercial permettent aux bijoutiers byzantins d’avoir un accès … Lire la suite Les bijoux byzantins

 Le spinelle de Catherine le Grand

Le "rubis" de Catherine le Grand est le joyau étincelant de la couronne impériale russe. C'est l'une des «Sept Pierres Historiques» collectionnée par Pierre le Grand. Cette collection - maintenant connue sous le nom de Diamond Fund - a été agrandie par les tsars ultérieurs, mais a toujours appartenu à l'État. Le "rubis" est en … Lire la suite  Le spinelle de Catherine le Grand

Le collier de Patiala

Le Maharadja de Patiala régna sur l’État de Patiala entre 1900 et 1938. En 1925, il dépose chez Cartier plusieurs milliers de pierres à sertir de façon nouvelle, sertissage qui marquera l’histoire de la Maison. Cette commande, qui nécessite de respecter les formes traditionnelles indiennes tout en intégrant les tendances Art déco, est un défi … Lire la suite Le collier de Patiala

Marie-Antoinette et l’affaire du collier

En 1773, deux joailliers parisiens créent un collier de 647 diamants, taillés en brillants pour le proposer au roi Louis XV à destination de sa favorite. Mais le roi meurt et Louis XVI monte sur le trône. La parure cherche toujours preneur. Une intrigante, Jeanne Lamotte-Valois voit là l’occasion de faire rapidement fortune en exploitant … Lire la suite Marie-Antoinette et l’affaire du collier